La Gestion Mentale

shutterstock_373271563-copie

DÉCOUVRIR SA FAÇON D’APPRENDRE, DÉVELOPPER DES MOYENS D’EFFICACITÉ

La Gestion Mentale est un outil pédagogique visant à rendre les apprentissages performants. 

Cette approche, élaborée par Antoine de la Garanderie*, permet de faire émerger à la conscience d’une personne la façon dont elle s’y prend pour se rendre attentive, mémoriser, comprendre, réfléchir ou imaginer. C’est une mise en évidence des habitudes mentales pour apprendre.


Pourquoi est-ce utile de savoir cela ?

Parce que très tôt, chacun met en place des méthodes personnelles de traitement de l’information.

Connaitre son matériel mental, c’est comprendre le chemin de la connaissance. C’est donner un sens à son activité mentale.

Philosophie

« Chaque enfant possède les chances de sa réussite scolaire. » 

La Gestion Mentale est une approche optimiste qui reconnait à tout personne la capacité de s’éduquer, de s’enrichir, de développer sa puissance de connaitre.

Elle reconnait à chaque jeune des ressources pédagogiques qui constituent de véritables points forts sur lesquels prendre appui pour développer ses performances scolaires.


Quels sont les apports de la Gestion Mentale ?

1/Conduire à la connaissance de soi

  • Mieux apprendre en ayant conscience de ses fonctionnements performants pour les répliquer.
    + de facilité = + de plaisir = + de performance
  • Gagner confiance en soi en comprenant comment s’approprier la connaissance.
  • Poser un autre regard sur les apprentissages.

2/Elargir les compétences

  • Transférer les stratégies mentales efficaces dans les domaines présentant des difficultés.

3/Mener à l’autonomie

  • Construire ses propres méthodes de travail pour tout type d’activité (intellectuelle, manuelle, sportive, créative…).
  • Devenir acteur de sa réussite en adaptant ses stratégies.

Le dialogue pédagogique

Le Coach amène le jeune à conscientiser ses habitudes mentales par le biais du dialogue pédagogique.

Il s’agit d’un questionnement ouvert, stratégique ayant pour but d’amener le jeune à l’introspection et à l’identification de sa façon d’apprendre.

Il s’agit notamment de faire émerger deux fondamentaux de la Gestion Mentale :

  • les habitudes évocatives (ou évocation) => de quelle façon je me représente mentalement ce que je perçois, vois, entends, ressens ?
  • la mise en projet => dans quel but je décide d’évoquer ?
    Le projet favorise le geste d’attention. Autrement dit, il est nécessaire d’avoir un objectif pour que l’apprentissage se fasse.
    C’est en cela que la mise en projet est indispensable à l’évocation.

shutterstock_186997022-copieCes informations sont ramenées à la conscience par le biais d’exercices mais surtout grâce à l’évocation de situations de réussite connues par le jeune.

Un repérage de ses ressources qui permet d’envisager le développement d’une solution transférable tenant compte de ses points forts.

La posture bienveillante, empathique et congruente du praticien en Gestion Mentale puise son influence dans les principes de la relation d’aide développée par Carl Rogers, Psychologue Humaniste Américain. Il est également nécessaire que le Coach ait une bonne connaissance de son propre fonctionnement.

La gestion mentale n’est liée à aucune discipline particulière. Elle relève de la pédagogie générale. Il s’agit d’un outil complémentaire à d’autres pédagogies.

* : Antoine Payen de la Garanderie (1920-2010). Philosophe, Auteur, Pédagogue, ayant développé la Gestion Mentale. 

=> En savoir plus sur LES PROFILS D’APPRENTISSAGES SPECIFIQUES, le COACHING SCOLAIRE et le COACHING D’ORIENTATION.