Profils d’Apprentissages Spécifiques

 

DYS, EIP, HPI, ZEBRE… derrière ces acronymes et expressions se cachent des enfants aux profils d’apprentissages spécifiques.

Des jeunes pour qui scolarité peut rimer avec difficultés ou échec s’ils ne sont pas détectés suffisamment tôt et/ou accompagnés efficacement.


Troubles DYS

Ces troubles cognitifs spécifiques (Dyslexie, Dysorthographie, Dysphasie, Dyscalculie, Dyspraxie, Troubles de l’Attention avec ou sans hyperactivité entre autres…) concernent des ENFANTS INTELLIGENTS, qui ont la même motivation que les autres pour réussir à l’école.

Un dysfonctionnement d’une zone du cerveau ne leur permet cependant pas, à intelligence égale, de lire, écrire, s’exprimer, comprendre, tenir un crayon comme un autre enfant.

Ces troubles durables qui mettent l’enfant en difficulté dans le cadre des apprentissages scolaires, vont nécessiter des adaptations spécifiques pour contourner le handicap et leur permettre de suivre une scolarité normale.

On estime toutefois que les troubles DYS comptent pour la moitié des échecs scolaires en France et qu’il existe une intrication étroite entre trouble des apprentissages et perte de confiance en soi.


Haut Potentiel Intellectuel (HPI)

Ces enfants se caractérisent par une efficience intellectuelle largement au dessus de la norme définie pour les enfants du même âge.

Paradoxalement, leurs développements affectifs, relationnels et psychomoteurs sont généralement en phase avec leur âge. Une dysynchronie du rythme de croissance qui différencie fortement les enfants précoces des autres et qui nécessite un accompagnement éducatif adapté.

Rappelons que 50% des HPI ont des difficultés d’apprentissage. 30% n’atteignent pas le lycée (O. Revol).

L’enfant intellectuellement précoce peut donc rencontrer de véritables difficultés scolaires, parfois renforcées par une hypersensibilité ou un trouble du déficit d’attention.

 

shutterstock_157116764-copie


Le Coaching permet une approche différente de ces singularités et favorise la mise en valeur des potentialités de ces enfants. 

L’impérieuse nécessité de diagnostiquer au plus tôt ces profils spécifiques d’apprentissages se couple à l’utilité de les aider, via le coaching, à :

  • mieux comprendre leur fonctionnement cognitif et comportemental,
  • accepter cette particularité pour mieux l’exploiter,
  • prendre conscience de leur intelligence et de l’étendue de leurs capacités,
  • trouver une méthodologie de travail adaptée,
  • développer leur potentiel d’apprentissage à travers la Gestion Mentale,
  • apprendre à gérer ses émotions, son hypersensibilité,
  • reprendre confiance en soi,
  • retrouver la motivation et un sens à la scolarité.

Et pour les parents…

Je vous offre un véritable espace d’écoute et de parole.

Travaillons ensemble et développons une stratégie de réussite adaptée, réaliste et efficiente, de sorte que pour votre enfant, l’école rime aussi avec plaisir d’apprendre et succès.

Nous identifierons également les actions clé favorisant un retour à la sérénité, à un équilibre familial respectueux des valeurs et besoins de chacun des membres de la famille.

Ce travail de coaching personnalisé ne se substitue en aucun cas à celui des Orthophonistes, Psychologues, Ergothérapeute,  et toute autre profession habilitée à accompagner ces enfants DYS et HPI.
Le coaching s’inscrit dans une démarche complémentaire, à l’initiative des parents et/ou de l’enfant en vue de compléter les actions déjà effectuées pour améliorer le bien-être de l’enfant.